Histoire (origines)

Les origines du nom de notre village se perdent dans la nuit des temps. Aujourd’hui encore, plusieurs versions du nom ancien de Camphin se disputent la paternité.

 Rappelons que l’ancienne châtellenie de Lille(qui correspond à l’arrondissement de Lille) était divisée en 5 territoires:

Les Weppes qui avait Seclin comme capitale et comprenait 29 villages, le Mélantois (pagus medenatensis) signifie quartier du milieu. La pévèle (pagus pabulensis) contrée aux gras pâturages renfermait 24 villages et avait Cysoing pour capitale. Le Ferrain (ferraina regiuncula): terre de fourrage recouvrait 31 villages avec Commines comme chef lieu. Le Carembault (carembaultius ager: pays à blé) ne comptait que 11 villages et avait Phalempin comme chef-lieu. 

ETHYMOLOGIE DE CAMPHIN

855-869 : CAMPHIN IN PAGO CARABANTISSE : diplôme du roi Lothaire lors de son règne.

966: CAMVIN : Titre de Saint Pierre de Gand.

1120: CAMPHINIUM : Cartulaire de l’abbaye de Marchiennes.

1140: CANFING : Titre de Saint Martin de Tournai.

1284: CAMFIN : Information judiciaire du Comte de Flandres. Camphin pourrait venir du mot latin : “Confinium” qui signifie borne, limite. Notre village en effet est situé à la lisière de l’Artois.

1564 : Sur une carte au musée Mitterand de Jarnac, notre village était indiqué de la façon suivante: CAMPYN ce qui peut supposer aussi “au milieu des champs”.

Cependant le nom de Camphin pourrait également faire penser à une origine germanique issue “Kamph” qui signifie combat “en” qui veut dire (contre,proche).

Ce symbole est l’écu de Camphin : Il représente trois clés d’argent sur fond rouge, placées verticalement, le panneton en haut tourné à gauche pour l’observateur. Ce sont les armes de l’abbaye de Saint-Pierre au Mont-Blandin de Gand. On le retrouve dans le logo officiel de la commune.

On retrouve ces armes sur une bière de la même région.

PRINCIPALES DATES ET EVENEMENTS DE 962 A 187

(cliquez sur la frise pour l’agrandir)